Loading...
Recommandations pour le don d’embryons à un couple tiers (Accueil d’embryons) 2018-12-02T14:48:17+00:00

À l’occasion d’une réponse aux relances annuelles ou à tout autre moment, le couple peut exprimer le souhait de renoncer à son projet parental pour ses embryons congelés. Parmi les options proposées, la loi prévoit qu’il puisse choisir de les faire accueillir par un couple tiers.

Le Centre AMP St Roch n’étant pas autorisé pour cette activité possède une convention pour l’accueil d’embryons avec le CHU de Toulouse.

Bien qu’à chaque relance annuelle, le choix de donner vos embryons vous soit proposé, le don ne pourra s’effectuer que sous certaines conditions. En effet les embryons qui sont proposés au don doivent satisfaire à un certain nombre de critères « d’acceptabilité ».

Ces critères restent à l’appréciation des équipes médicales et de la politique définie par les centres. Il est néanmoins indispensable de fixer des principes généraux, en raison notamment des échanges nécessaires entre centres d’AMP afin de rendre plus fluides l’organisation des centres concernés et la prise en charge des couples donneurs.

  • Pour éviter plusieurs déplacements à Toulouse, la première consultation du couple donneur a lieu au Centre AMP St Roch
  • La deuxième consultation (confirmation du don) a lieu au CHU de Toulouse auprès du biologiste agréé. Une consultation avec un psychologue peut être envisagée.
  • Le transport des embryons vers Toulouse est organisé par le CHU de Toulouse.
  • Les embryons donnés seront stockés au Laboratoire de Biologie de la Reproduction dans une cuve dédiée

pma-montpellier-fiv-fecondation-in-vitro-don-embryons

Critères d’exclusion :

  • Anomalie du caryotype connue de l’un des membres du couple donneur
  • Anomalie génétique connue d’un des membres du couple donneur et notamment mutations du CFTR
  • Age féminin supérieur à 38 ans au moment de la conception de l’embryon
  • Age masculin supérieur à 45 ans au moment de la conception de l’embryon
  • Microdélétion du chromosome Y chez l’homme si oligozoospermie inférieure à 1 M/ml
  • Embryons issus de spermatozoïdes chirurgicaux pour azoospermie excrétoire d’origine congénitale ou azoospermie sécrétoire.
  • Antécédents de malformation inexpliquée chez un enfant ou un fœtus du couple donneur.

Pour plus d’informations, consultez les liens de l’Agence de Biomedecine :

Brochure de l’agence de biomedecine sur le don d’embryons 

Brochure l’agence de biomedecine sur l’accueil d’embryons

Brochure l’agence de biomedecine sur les recommandations et bonnes pratiques de l’accueil d’embryons