Premières semaines de grossesse après une FIV : comment surmonter les angoisses ?

//Premières semaines de grossesse après une FIV : comment surmonter les angoisses ?

Premières semaines de grossesse après une FIV : comment surmonter les angoisses ?

Pour beaucoup de couples, avoir un enfant peut être un véritable parcours du combattant. Si accepter son infertilité est déjà une épreuve en soi, les traitements liés à la procréation médicalement assistée constituent, eux aussi, une étape difficile à vivre aussi bien pour la patiente que pour le conjoint. Entre la fatigue causée par les traitements hormonaux, la crainte d’une nouvelle déception et la peur de ne pas être à la hauteur, difficile de ne pas angoisser au début d’une grossesse qui suit une FIV. Comment surmonter ces angoisses pour vivre sereinement sa grossesse ?

Se dire qu’on est enceinte

Ca y est ! Vous êtes bel et bien enceinte. Vous n’êtes pas en train de rêver. Ce qui vous arrive est bien la réalité.
Considérant la course d’obstacles que vous venez d’affronter, il est parfois difficile d’accepter que vous êtes arrivée à ce stade. Parfois, vous avez tout simplement envie d’y croire et de vous en réjouir, mais les angoisses et l’anxiété finissent toujours par vous rattraper. Alors, que faire ?
Le premier conseil à retenir est de vivre au jour le jour. Ne pensez pas à ce qui va se passer demain ou dans les heures qui suivent. Soyez comblée pour ce qui vous arrive. Rappelez-vous de la chance que vous avez d’être enceinte.
Dites-vous que plus les jours passent, plus les chances que votre grossesse réussisse sont élevées. Le premier défi à relever est d’arriver à tenir jusqu’à la 12ème semaine. C’est à cette période que l’on peut percevoir les premiers battements de cœur du bébé. 94% des grossesses arrivent à terme une fois qu’elles aient atteint ce stade.

Prenez soin de vous

Se sentir mal et être angoissée en début de grossesse après une FIV est un sentiment tout à fait normal. Après tout, qui ne l’est pas ? Certaines femmes peuvent avoir vécu plusieurs échecs avant d’en arriver là. Mais, l’important est d’arriver à redresser la barre plus rapidement afin de donner des chances à bébé d’évoluer dans un environnement propice. Voici quelques conseils pour vous aider à passer ce cap :
– Ne paniquez pas à chaque fois qu’il y a des pertes brunâtres ou des saignements légers. Ils sont courants après une FIV. Si les saignements persistent et s’intensifient, appelez votre centre immédiatement.
– Faites attention à votre alimentation. Evitez l’alcool, la caféine et le tabac. Buvez 2-3 litres d’eau par jour.
– Evitez également les bains chauds et les exercices physiques intenses. Reposez-vous et dormez plus tôt.
– Multipliez les occasions de faire des activités qui procurent des sentiments positifs, comme lire, regarder des films qui vous plaisent, jardiner, nager, cuisiner, etc.
– Consacrez du temps à votre couple. Faites des activités à deux.
– Si vous en ressentez le besoin, consultez un thérapeute pour venir à bout de vos angoisses et de votre stress.
– N’hésitez pas à pratiquer des activités qui procurent la relaxation telles que l’acupuncture, le yoga, la méditation, etc.

2018-11-28T18:34:17+00:00

Contactez-nous

Equipe centre amp st roch