Anaïs et Julien Rabaud : que sont devenus les jumeaux in vitro 30 ans plus tard ?

//Anaïs et Julien Rabaud : que sont devenus les jumeaux in vitro 30 ans plus tard ?

Anaïs et Julien Rabaud : que sont devenus les jumeaux in vitro 30 ans plus tard ?

7 décembre 1987 – 7 décembre 2017, il y a trente ans jour pour jour sont nés les jumeaux Anaïs et Julien Rabaud, qui sont parmi les premières naissances in vitro en France. Trente ans plus tard, que sont devenus les jumeaux in vitro ?

Un évènement au sein de la famille et du pays

Après sept ans d’espoir et quatre tentatives, Jean et Sylvie Rabaud ont finalement reçu leur plus beau cadeau : non pas un, mais deux beaux bébés jumeaux qui sont nés par fécondation in vitro. Anaïs et Julien Rabaud sont nés le lundi 7 décembre 1987 à 19h. A l’époque, on était encore aux prémices de cette technique de procréation médicalement assistée. Le premier bébé in vitro est né en 1978 en Grande-Bretagne, suivi en 1982 par la naissance d’Amandine à Clamart. Anaïs et Julien ont été les premiers jumeaux in vitro nés en Midi-Pyrénées. C’est ainsi tout naturellement que leur naissance a été un grand évènement au sein du centre hospitalier de Castres et de la région. Mais pas seulement…

Pour les parents, ce moment était aussi empli d’émotions, d’amour et d’espoir. Jean Rabaud raconte cet évènement aujourd’hui avec beaucoup d’émotions « On a des enfants merveilleux et ils nous le rendent bien. C’est une aventure formidable… »

 30 ans de bonheur

Anaïs et Julien Rabaud ont aujourd’hui 30 ans. S’ils sont là aujourd’hui, leur père veut surtout donner tout le mérite à sa femme, et mère des jumeaux, Sylvie Rabaud. Cette dernière a arrêté de travailler à l’époque pour pouvoir tomber enceinte. D’après lui, les choses ne se sont pas toujours passé comme ils l’ont souhaité. Mais le courage et la détermination de sa femme l’ont emporté. Elle a donné naissance à « des enfants merveilleux, élevés de façon convenable ». Au sein de la famille très soudée, ce sont 30 ans de bonheur. Le succès de la technique n’a pas seulement permis à deux personnes de devenir parents, mais aussi de vivre dans le bonheur et l’amour.

Anaïs est aujourd’hui coordinatrice hygiène et sécurité environnement au sein d’une société de menuiserie aluminium. Elle vit à Montpellier. Elle n’a pas encore d’enfant. Toutefois, elle n’est pas inquiète, car ce dont souffrait sa mère était une infection et pas un problème génétique. Quant à Julien, il est dessinateur-projeteur. Il vit à Rigautou. Il est en couple, mais n’a pas encore d’enfant. Il projette d’en avoir.

Aujourd’hui, la technique de fécondation in vitro (FIV) s’est largement démocratisée. Environ 20 000 bébés-éprouvettes naissent chaque annéedans le monde. Pour beaucoup de couples, il s’agit là de l’unique solution pour avoir des enfants.

2018-02-25T15:27:03+00:00

Contactez-nous

Equipe centre amp st roch