Accueil – Bienvenue au Centre AMP St Roch Forums FIV et ICSI Début FIV et nombreux questionnements

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • GinieGinie
    Participant
    Post count: 3

    Bonjour à tous,

    J’ai effectué 4 IAC qui ont échoué et j’ai très mal supporté la dernière : très mal aux reins pendant trois semaines, sensation de brulure au niveau des ovaires et uterus, irritable, déprimée etc…un peu comme le syndrome PMS mais en plus fort.

    J’ai fait une pause d’un mois mais javais pris Provames et je me suis sentie chamboulée hormonalement avec un retard de 4 jours sur les régles (qui ont été très noires).

    Je vais avoir 40 ans dans 2 mois et je n’avais pas envie de passer par la FIV (vu que tout va bien des 2 côtés) mais comme les IAC ne fonctionnent pas je dois accélerer les choses avec la FIV, je vais donc la démarrer prochainement mais j’ai peur.

    Au rendez vous avec le biologiste nous n’avons pas eu de questions mais avec le temps qui passe j’en ai qui sont venues :
    – est-ce que l’on peut choisir d’implanter un ou deux embryons s’il y en a deux de bons?
    – sinon, est-ce que l’on peut demander une sélection plus drastique pour privilégier la qualité à la quantité ?
    – si j’ai un souci de nidation, va-t-on savoir pourquoi ? j’ai vu que les causes peuvent être embryonnaire, utérine, systémique…les diagnostics pouvant être effectuer sont :
    Caryotype (ou caryogramme) des parents
    Hystéroscopie ou hystérosalpingographie pour visualiser la cavité utérine et les trompes de Fallope
    Biopsie de l’endomètre pour évaluer sa réceptivité (test ERA)
    Examens de la coagulation ou analyse des hormones thyroïdiennes
    Analyse du système immunitaire pour s’assurer qu’il n’y a pas de rejet immunitaire de l’embryon
    – ces diagnostics sont ils proposés après un échec?
    – le DPI est-il automatiquement effectué?

    Si je peux avoir des réponses du biologiste ou des personnes qui ont eu ces réponses, merci infiniment !

    VF

    SandraSandra
    Participant
    Post count: 1

    Bonjour Ginie j’ai 36 ans
    Infertilité inexpliquée depuis 2ans 1/2
    J’ai déjà fait 3 FIV
    1 5 embryons, 2 transfert J3:-
    1 TEC a J5:-
    2 5 embryons, 2 transferts J3:-
    Aucun congelés
    Là j’ai fait un bilan au chu pour être sure qu’il n’y avait pas une cause pour ces échecs mise à part la qualité de mes ovocytes: RAS comme quoi il faut avoir confiance en son gyneco
    3 3 embryons, 2 transferts J3 et 1 J5 (double transfert) c’est nous qui avons demandé sinon ils auraient congelé le J5: 2 beta positives puis augmentation insuffisante, encore un échec, fcs a 5 SA
    Pour la question numéro 1 et 2 oui on peut choisir le nombre d’embryons. S’ils font un transfert à J3 ils proposeront sûrement d’en transférer 2. Si c’est J5 normalement ils n’en mettent qu’un mais à 40ans je ne sais pas leur stratégie mais je pense qu’ils pousseront les embryons à J5 pour augmenter les chances. Je vous conseille de les appeler pour prendre un autre rdv pour être sereine le jour du transfert. Vous aurez un entretien juste avant dans tous les cas, noter vos questions c’est ce que j’ai fait car avec le stress on oublie tout. Après c’est difficile pour eux de vous donner une stratégie claire pour la fiv 1 alors qu’ils ne connaissent pas la réponse au traitement et le nombre d’embryons obtenus. Lorsque la fiv 1 est un échec elle permet d’adapter la stratégie pour la suivante
    Pour le souci de nidation je connais puisque j’ai fait un bilan
    – le caryotype c’est plutôt quand on fait des FC
    – l’hysteroscopie et l’hysterosalpingographie c’est bizarre de ne pas l’avoir déjà fait ça faisait parti de mon tout premier bilan quand on a consulté
    La biopsie de l’endomètre pour la réceptivité ils ne le font pas à saint roch et ça n’a pas prouvé son efficacité m’a dit la gyneco pma du chu ADV à montpellier
    Examen immunologie et coag oui en cas d’échec d’implantation c’est juste une prise de sang
    Et le DPI hélas non pas en France, c’est juste lorsqu’il y a des maladies génétiques connues dans la famille comme la mucoviscidose
    J’ai également fait une echo avec Doppler des artères utérines et une hysteroscopie avec biopsie pour vérifier l’absence d’inflammation utérine
    Voilà j’espère avoir un peu répondu à vos questions et je vous souhaite un joli +
    Sandra

    Najatnajat
    Participant
    Post count: 3

    Bonjour a toutes.
    Nôtre histoire.
    première Fiv au chu Montpellier, le 10/03/2020. Protocole court. Deux embryons transférés a jour 3 ‘ Grossesse , perde du bébé a cinc mois et demie.
    Deuxième tentative sûr saint roch.
    Differents médicaments aussi protocole court. 10 embryons ( embryoscopie choisit ) deux embryons poussés a jour 5 mais la matinée du transfert ils ont arrêté le développement.
    Choqués.
    Ne compte pas comme tentative car pas d’embryons.
    Troisième tentative.
    Protocole longue.
    Decapeptyl a Jour 2 du cycle. Une semaine après insomnie pendant une semaine . Je fais contrôle le 8/03, 10 jours après de la piqûre et surprise , deux kystes , un dans chaque ovaire , provoqués par le decapepytl apparemment.
    Atteindre une semaine plus. Aujourd’hui ils ont diminué mais la recommandation c’est les ponctionner pour attaquer stimulation , si non le decapeptyl perds son effet et il faudrait recommencer .
    Stressé par la ponction, je ne sais pas quoi faire.

    MagaliMagali
    Participant
    Post count: 5

    Bonjour a toutes

    En ce moment je suis en plein protocole de Fiv je n’ai pas tous les thermes en tête mais notre infertilité c’est déclaré après deux ans de patience arrêt pilule.. Nous avons chacun un enfant d’une première Union et ensuite sans aucunes explications nous sommes devenus stérile mon chéri et moi même ..
    Prise de sang , écho , hystérographie trompes bouchées puis du côté de mon homme le taux de spermatozoïdes est bas ..
    Mon Gygy a préconisé une fiv plutôt qu’une intervention chirurgicale pour ouvrir les trompes.. puis tout c’est passer très vite sachant qu’au même moment mon Gygy m’annonce qu’il va partir a la retraite je ne le connaissais pas depuis longtemps et d’ailleurs j’espère tombée sur quelqu’un de plus patient et qui pourra mieux m’expliquer la tournure des étapes ..
    ( Il m’a oublier des ordonnances mélange des dosages hormonaux .. ordonnance incomplète au laboratoire.. rdv bâcler.. aucuns tâctes pour annoncer une mauvaise nouvelle..bref )

    J’ai eu la piqûre du Decapeptyl ( bcp de bouffees de chaleur surtout la nuit ) qui a priori aurait fonctionner.. puis comme vous toutes les rdv s’enchaînent en cumulant le boulot ou en posant des cp pour pouvoir être disponible..
    Piqures hormonales ont débutées il y a cinq jours avec bemfola la fatigue se ressent en fin de journée depuis 48h
    Avant hier j’ai vu Gygy .. qui m’annonce lors de l’écho que mon corps ne répond pas du tout aux hormones qu’il n’y a que deux follicules que ce n’est pas normal pour une femme de 32ans … Donc larmes aux yeux bien retenues . J’écoute ce qu’il me dit et je vais patienter jusqu’à vendredi pour la prochaine écho en espérant savoir ce que j’ai réellement.. donc c’est le flou totale on verra bien …

    A suivre et merci de me dire si l’une d’entre vous avez eu ce genre d’histoires ..

    Bon courage

    Najatnajat
    Participant
    Post count: 3

    Bonjour.
    Pour ton gygy , mon conseille c’est qu’il faut trouver quelqu’un a l’écoute, changer c’est toujours une option, c’est ton corps, il faut avoir confiance avec la personne qui suive ton dossier.

    Pour moi c’est une priorité.

    Pour la stimulation, de fois on réagit pas a le traitement et tout simplement il faut trouver celui-là qui va avec nous.

    Avec toutes les hormones etc , n’est pas facile se relaxer, tout pour notre ++++. Mais le stress n’aide pas, a moi personnellement va me tuée.

    J’ai faite le Decapepty aussi et très mal supporté, depuis une semaine de la piqûre, je n’arrivais pas à dormir pendant 6 jours, quand je suis allé pour contrôler , les deux kystes provoqués pour le decapeptyl .
    La solution après deux contrôles plus, c’est les ponctionner pour éviter que l’effet du decapeptyl sa passe , si non on doit recommencer et voilà…

    On perde pas l’espoir.

    GinieGinie
    Participant
    Post count: 3

    Bonjour les filles,
    Ca fait du bien d’avoir des retours, on se sent moins seule dans ce combat.
    Suite à mon 1er message, le biologiste m’a appelé pour m’expliquer de vive voix ce qui ce faisait et ce qui ne se faisait pas (exactement ce que Sandra a écrit).
    J’ai fait une hystérosalpingographie il y a 2 ans qui a juste revelé une légère distorsion des trompes mais on ne m’a pas dit plus.

    J’avoue être extrêmement stressée par ce protocole, alors que pour les IAC je ne l’étais pas. C’est vrai que les rdv que l’on a sont trop rapides et souvent les questions nous viennent trop tard, qu’une fois que l’on a digéré les infos que l’on nous a données. Du coup oui j’ai noté toutes les questions à dire à ma gyne au prochain rdv.

    Je comprends que nous soyons des patientes parmi tant d’autres mais ce que je ne comprends pas que les gyne de la polyclinique ne nous apportent aucune réponse quant aux effets secondaires que nous ressentons. Hormis nous dire que c’est normal, il m’a fallu tester un tas de thérapeutes (hypno, Emdr, osteo, acupuncture, chiropracture, naturopathie…) pour essayer d’apaiser mes angoisses et mes douleurs mais j’ai du chercher de longs mois.
    Je ne comprends pas qu’il n’y ait pas un accueil psychologique au centre.
    On culpabilise de ne pas y arriver, de faire souffrir notre corps, d’être dans un état de stress néfaste pour la réussite de la FIV, et on a juste envie que ça aille vite et que ce combat se termine enfin.

    J’ai démarré hier le protocole à J6 (Menopur 300), à priori je suis sur un protocole long : la gyne ne m’a meme pas expliqué pourquoi et surtout pourquoi le prochain rdv est une semaine après seulement (alors qu’on nous dit qu’il faut surveiller tous les 3jours) et pourquoi je ne prends pas le Fyremadel alors que j’ovule dans une semaine…à moins qu’elle me fasse prendre le Fyremadel à J11 et que ça bloque rapidement l’ovulation? (vu qu’elle a prevu la ponction seulement dans 11jours j’imagine que oui).

    Bref voilà, on avance seule dans notre coin avec nos angoisses et chaque jour nous paraît un éternité avant d’avoir une réponse médicale ou un verdict. Je pensais qu’en passant par une clinique privé on avait un peu plus de soutiens et de conseils..
    L’attente pour tout est vraiment le plus dur à vivre.

    Bon courage à toutes

    Il y a le facebook des Pmettes aussi : P.M.A parlez moi d’amour

    Najatnajat
    Participant
    Post count: 3

    Bonjour
    A l’heure de choisir un hôpital privé c’est vrai qu’on espère être plus accompagnés, mais n’est pas comme ça.
    Dans ma première tentative j’avais choisi Arnaud de villeneuve , mais j’ai demandé rendez-vous ici pour avoir plus d’avis, j’ai passé deux rendez-vous avec une gynécologue et finalement je me suis décidé par Arnaud, car je ne me sentais pas bien, pas a l’écoute…
    L’équipe magnifique, protocole court, deux embryons transférés a J3 et enceinte.
    Cette fois j’ai décidé Saint Roch pour changer mais juste pour le laboratoire, pour l’embryoscopie , j’ai tombé aussi sûr une très bonne gynécologue. A l’écoute, humaine et professionnel.
    Pour le traitement je ne sais pas quoi tu prends, mois j’ai faite protocole court, provames firamadel, menopur, et 10 embryons , 2 poussés a J5 , le jour de le transfert je reçois l’appel pour nous informés que les embryons ont arrêté le développement.
    Choqués…
    Dans mon première protocole court, j’avais faite provames, benfola, olalgutran, et ça marché, donc peut être que soit ça.
    Pour cette protocole long, Dcapeptyl deuxième jour des règles, contrôle 10 jour après, kystes, deux semaines après un a disparu et l’autre presque, donc pas de ponction pour les enlever, tant mieux… Synarele ( spray nasal pou prolonger le blocage ) et déroulement avec Benfola, contrôle cinc jours après . Donc c’est vrai qu’avec le protocole long on contrôle moins.
    Il y a soutien psychologique, demandez a vôtre gygy.
    Mois je suivie car j’ai perdue deux grosses très avancés, donc plus que stressé , et si on ajoute que le première n’a pas marché, bref…
    Personnellement je essaye de prendre mon temps, méditation, cette weekend on part, resté occupé etc…

    J’espère que cette rêve et bataille pour être parents ça arrive a bientôt, à toutes nous…

    Cathy353Cathy353
    Participant
    Post count: 2

    Bonjour à toutes

    Je vous écris ici car je suis un peu perdue sur des effets secondaires… très gênants
    Je suis en attente d’un nouveau transfert d’un embryon congelé et je prends donc de l’ormono (Progynova) et depuis quelques jours je suis.. excitée tout le temps. Comme si j’étais en constante ovulation!! C’est assez fatigant, ça a l’air de faire parti des effets secondaires très rares, je voulais savoir si c’était déjà arrivé à quelqu’un ?!
    Merci pour vos réponses

    Cathy353Cathy353
    Participant
    Post count: 2

    Bonjour à toutes

    Je vous écris ici car je suis un peu perdue sur des effets secondaires… très gênants
    Je suis en attente d’un nouveau transfert d’un embryon congelé et je prends donc de l’ormono (Progynova) et depuis quelques jours je suis.. excitée tout le temps. Comme si j’étais en constante ovulation!! C’est assez fatigant, ça a l’air de faire parti des effets secondaires très rares, je voulais savoir si c’était déjà arrivé à quelqu’un ?!
    Merci pour vos réponses

    MagaliMagali
    Participant
    Post count: 5

    Salut tout le monde
    J’ai eu le transfert d’embryon mercredi depuis ma ponction mon ventre a triplé et mes douleurs aux reins poitrine fatigues sauts d’humeurs et boutons d’acnés …bref tout ça c’est pour la bonne cause et je suis partagée sur mes sentiments d’un côté j’essaie de penser à autre chose en travaillant etc et de l’autre j’ai hâte d’être a la prise de sang j’ai tellement peur d’être déçu que j’évite d’en parler avec mon conjoint ou même autour de moi d’une part pour éviter les questions et d’autres part car je préfère garder cela pour moi au cas où ça ne fonctionne pas … Même le biologiste a trouver étrange que je ne montre pas ma joie …
    Tout est long et passe vite c’est inexplicable…
    On verra et si il y en a une qui a aussi les mêmes symptômes que moi n’hésite pas à m’écrire car personne autour de moi ne connais ce protocole
    Bon courage

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.